Programme préliminaire

MARDI 19 JUIN

15 h 00 à 18 h 00
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE : BRITISH COLUMBIA CO-OPERATIVE ASSOCIATION

18 h 00 à 21 h 00
RÉCEPTION D'ACCUEIL
Joignez-vous à nous pour accueillir les participants du congrès au Delta Ocean Pointe Resort.

MERCREDI 20 JUIN

7 h 30 à 8 h 30
PETIT DÉJEUNER

8 h 30 à 9 h 00
REMARQUES DE BIENVENUE : LES COOPÉRATIVES DANS UN MONDE EN ÉVOLUTION

Le monde change rapidement. Aujourd'hui, le développement économique de nos communautés doit examiner consciencieusement nos impacts sociétaux, notre empreinte écologique, notre transparence démocratique et l'intégration des genres, tout en rivalisant sur des marchés constamment transformés par la technologie. Les coopératives et les mutuelles doivent faire face à ce monde en mutation et trouver des avantages dans l'application du modèle coopératif pour assurer sa durabilité. À quoi devons-nous nous attendre? Nous sommes réunis pour apprendre les uns des autres et examiner les opportunités et les points d'intérêt mutuels.

9 h 00
LIBÉRER L'INFLUENCE POLITIQUE DES COOPÉRATIVES

Les coopératives sous-estiment souvent leur potentiel politique et leur capacité à influencer collectivement le processus décisionnel du gouvernement. Bill Oemichen a dirigé une équipe de 12 lobbyistes, qui a changé la façon dont les coopératives pratiquent le lobbying du gouvernement au Wisconsin, au Minnesota et à Washington, DC. Son équipe a aussi préconisé et mis en place un environnement d'autoréglementation pour les coopératives de consommation. Bill discutera de ce qui a bien fonctionné pour eux au États-Unis, et comment on pourrait en faire l’application au Canada.

Conférencier principal
Bill OEMICHEN, avocat pour les coopératives et ex directeur général de Co-operative Network (États-Unis)

9 h 15
L’IMPORTANCE DES VALEURS POUR LES ENTREPRISES COOPÉRATIVES DANS UN MONDE EN ÉVOLUTION

Les valeurs peuvent inspirer la motivation et l'engagement à travers une entreprise. Mais il y a souvent un écart entre la réalité et les valeurs qu'une entreprise épouse. Les valeurs de l'entreprise peuvent être perçues comme secondaires, ou encore traitées comme des frais généraux coûteux. Quels sont les moyens pratiques par lesquels les valeurs et les principes peuvent être au cœur du succès coopératif et réussir dans un monde en évolution?

Conférencier principal
Ed MAYO, auteur de « Values: How to Bring Values to Life in your Business » et secrétaire général, Co‑operatives UK (Royaume-Uni)

9 h 20
COOPÉRATION ET COMPÉTITION : COMMENT JONGLER AVEC CE PARADOXE AFIN DE GAGNER?

Les coopératives doivent rivaliser pour rester sur le marché. Mais leurs valeurs coopératives parlent également d'inter-coopération. Comment pouvons-nous rallier le meilleur des deux? L'expérience de la patineuse olympique Kristina Groves fera la lumière sur cette dualité, où la coopération et la compétition peuvent jouer un rôle clé dans la réussite dans un monde en évolution. Kristina partagera ses idées en tant qu'ambassadrice du Alberta Solar Co‑op.

Conférencière principale
Kristina GROVES, entrepreneure, conférencière et multiple médailliste olympique en patinage de vitesse sur longue piste (Alberta)

10 h 00 à 10 h 30
PAUSE-RÉSEAUTAGE

10 h 30
UNE VITRINE DE L'INNOVATION COOPÉRATIVE DANS UN MONDE EN ÉVOLUTION

Les coopératives de la Colombie-Britannique partageront leurs histoires uniques d'adaptation au changement dans l'économie locale, régionale et mondiale. Qu'est-ce qui les motivent à évoluer? Quels sont les principaux changements qu'elles ont dû faire dans leur organisation et pourquoi? Comment prévoient-elles être compétitives alors que l'économie continue d'être perturbée?

William AZAROFF, vice-président des affaires communautaires et d'investissement, Vancity

Mike COOK, vice-président des opérations, Stocksy United

Zoë CREIGHTON, coordonnatrice, Upper Columbia Co-op Council

Dave MOORE, directeur d’affaires, Rive­r Select Fisheries Co-op

11 h 15
LES PDG DES COOPÉRATIVES : COMMENT NOUS ADAPTONS-NOUS AU CHANGEMENT?

En plus de faire face aux défis quotidiens normaux, les PDG doivent maintenant faire face à une nouvelle série d’enjeux. Des activités commerciales qui étaient stables depuis des années doivent maintenant évoluer rapidement puisque de nouveaux concurrents et des technologies émergentes perturbent les marchés. Les membres veulent de la valeur aussi bien que des valeurs et ils sont souvent enclins à faire des achats au détriment de leur coopérative. Comment peuvent les dirigeants de coopératives susciter l’intérêt de leurs membres et retenir leur loyauté tout en essayant de transformer la coopérative elle-même? Comment maintenir la motivation des employés et stimuler l'innovation pour tirer parti de l'évolution des marchés? Comment les PDG sont-ils en mesure d’incarner leurs valeurs coopératives dans un tel environnement?

Modérateur
Scott BANDA, PDG, Federated Co-operatives Limited (Saskatchewan)

Panélistes
Guy CORMIER, PDG, Groupe Desjardins (Québec)

Patrick NANGLE, PDG, Modo Co-operative (Colombie-Britannique)

Carole KITCHEN, PDG, United Farmers of Alberta

Adrian LEGIN, président et PDG, Coastal Community Credit Union  (Colombie-Britannique)

12 h 00 à 13 h 00
DÉJEUNER

TOURNÉES DE COOPÉRATIVES ET ATELIERS

(Les tournées et les ateliers se dérouleront simultanément)

TOURNÉES DE COOPÉRATIVES (COMPLÈTES)

Tournée A : La région rurale de Victoria (COMPLÈTE)
Lohbrunner Co-op Farm et Peninsula Co-operative

Tournée B : Centre-ville de Victoria (COMPLÈTE)
Stocksy United et Mountain Equipment Co-op

ATELIERS (2 GROUPES)

13 h 15 à 14 h 30
ATELIERS – GROUPE 1

Atelier 1A
DES SOLUTIONS COOPÉRATIVES À L’EMPLOI PRÉCAIRE
Le travail précaire, comme le travail occasionnel, la zéro heure de travail et le travail indépendant sont de plus en plus fréquents. La déréglementation du marché du travail, l'impact de la technologie et l'économie gig contribuent à l'érosion des droits du travail. Il existe des obstacles à l'organisation de ce secteur de la main-d'œuvre en pleine croissance, mais les syndicats et les coopératives peuvent-ils travailler ensemble pour garantir un travail décent?

Francis FONG, économiste en chef, Comptables professionnels agréés (Ontario)

Ed MAYO, auteur et secrétaire général, Co‑operatives UK

Kristy MILLANDconférencière et activiste, Université McMaster (Ontario)

Atelier 1B
LE VOYAGE DE VANCITY POUR CRÉER UNE COOPÉRATIVE FINANCIÈRE PLUS INCLUSIVE (en anglais seulement)
Cet atelier partagera le parcours de Vancity dans la construction d'une culture de la diversité et de l'inclusion en milieu de travail.

Anita BRAHA, avocate et présidente du conseil administratif, Vancity

Atelier 1C
LA COOPÉRATION DANS UNE ÉCONOMIE NUMÉRIQUE
Les plateformes numériques, la connectivité et les données des utilisateurs joueront un rôle crucial dans l'engagement et l'approfondissement des relations avec les membres. Si les coopératives et les mutuelles veulent promouvoir une participation démocratique dynamique, nous avons besoin de moyens attrayants sur le plan numérique pour y arriver. Quelles stratégies votre coopérative devrait-elle considérer et quelle est la façon appropriée de favoriser le changement vers les outils numériques? Dans un climat de plus en plus préoccupé par la confidentialité des données, comment pouvons-nous établir une relation de confiance avec les membres et leurs données? Qu'est-ce qui a fait ses preuves récemment et quels risques et opportunités pouvons-nous entrevoir?

Patrick NANGLE, PDG, Modo Co-operative (Colombie-Britannique)

Michel FERLAND, PDG, Fédération des coopératives d'alimentation du Québec

Margaret VINCENT, avocate principale, et Mike COOK, vice-président des opérations, Stocksy United (Colombie-Britannique)

15 h 00 à 16 h 30
ATELIERS – GROUPE 2

Atelier 2A
FINANCEMENT DU DÉMARRAGE ET DE LA CROISSANCE DES COOPÉRATIVES
Les entrepreneurs coopératifs ont besoin d'outils financiers accessibles qui reconnaissent la valeur de la propriété démocratique. De nouveaux fonds d'investissement jouent un rôle dans l'avenir de la finance coopérative. Comment les fonds fonctionnent-ils ensemble au niveau local et national? Comment s'inscrivent-ils dans la phase de démarrage ou à différentes phases du financement des immobilisations?

Derek BALLANTYNE et Christina BAKER, gestionnaires de fonds, Canadian Co-operative Investment Fund, Toronto et Vancouver

Marty FROST, développeur de coopératives, Coop Zone, BC

Eden YESH, président du conseil, BC Community Impact Investment Coalition

Atelier 2B
CYBERSÉCURITÉ – UNE PRIORITÉ POUR LES CONSEILS D’ADMINISTRATION DES COOPÉRATIVES ET DES MUTUELLES
Dans le monde numérique, plus de 1,7 milliard de personnes sont reliées entre elles afin d’échanger des idées, des services et de l’amitié. La vie personnelle et professionnelle des Canadiens est de plus en plus façonnée par le cyberespace. Ils travaillent, parlent, envoient des courriels, font des affaires en ligne tous les jours, peu importe où ils se situent. Les coopératives et les mutuelles transigent en ligne entre elles et font des affaires en ligne avec leurs membres et sont constamment la cible de risques de sécurité. Comment pouvons-nous protéger nos données sur nos membres et nos clients?

Tony D'ALESSANDRO, vice-président de l'architecture, de la stratégie TI et de l'innovation appliquée, The Co-operators (Ontario)

Atelier 2C
LA LÉGALISATION DU CANNABIS ET LES COOPÉRATIVES DE PRODUCTEURS ÉMERGENTS
La légalisation imminente du cannabis a créé beaucoup de buzz entrepreneurial. Les entrepreneurs, les producteurs et les investisseurs veulent profiter du marché préexistant de 5 milliards de dollars. Alors que les producteurs élaborent des stratégies sur la façon d'augmenter l'offre pour ce marché en vertu de nouvelles lois, les modèles coopératifs sont une option établie et viable qui offrent une solution de rechange inclusive et durable. Le modèle d'entreprise coopératif répondra-t-il aux défis de la production et de la vente sécuritaire et réglementées de cannabis d'une manière socialement responsable? Quels exemples existent? Quels sont les enjeux éthiques, sociaux, financiers et politiques auxquels sont confrontées ces coopératives?

Todd VERI, membre, Kootenay Growers’ Co-op (Colombie-Britannique)

Mary CHILDS, avocate, Miller Thompson (Toronto)

18 h 00 à 22 h 00
DÎNER GALA ET CÉRÉMONIE DE RECONNAISSANCE
Fêtez avec nous les plus beaux exploits au sein du mouvement coopératif!

JEUDI 21 JUIN

9 h 00
LE POUVOIR DES ALLIANCES D’APPORTER LES CHANGEMENTS QUE NOUS VOULONS VOIR DANS LE MONDE

Les coopératives exercent un rôle vital dans la formation de communautés solides à travers le monde développé et le monde en développement. Il existe des alliés avec lesquels nous partageons les mêmes valeurs et objectifs, soit des organisations des secteurs social, économique et environnemental, qui se mobilisent afin d’atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Andrew Chunilall décrira comment les Fondations communautaires du Canada sont en mesure de former une alliance qui regroupe des organisations, des institutions et des individus voués à atteindre les 17 ODD avant l’année 2030.

Andrew CHUNILALL, PDG, Community Foundations of Canada (Ontario)

9 h 15
PARTENARIATS, OPPORTUNITÉS ET ODD des NATIONS UNIES

Il y a une mobilisation mondiale d'organisations engagées dans des partenariats qui visent à atteindre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. En raison de l'alignement des valeurs coopératives et des principes des ODD, le modèle coopératif est considéré comme une clé du succès. Mais les coopératives ne sont pas seules ; le mouvement des fondations communautaires au Canada, les syndicats et les organisations de la société civile établissent des relations et des actions collectives nécessaires.

Modératrice
Kathy Bardswick

Panélistes
Coro STRANDBERG, Strandberg Consulting (Colombie-Britannique)

ED MAYO, secrétaire général, Co‑operatives UK, (Royaume-Uni)

Andrew CHUNILALL, PDG, Community Foundations of Canada (Ontario)

10 h 30
UN MODÈLE COOPÉRATIF POUR AIDER LES JEUNES CANADIENS DANS UN MONDE EN ÉVOLUTION

Des millions de canadiens de 20, 30 et 40 ans font face à de nombreux défis, notamment en ce qui concerne le monde du travail, qui les empêche de réaliser leur potentiel et qui rend difficile d'élever une famille, de posséder une maison et d’avoir assez de temps et d'argent afin de profiter de la vie. C'est ce qu'on appelle la génération Sandwich. Comment les coopératives peuvent-elles répondre aux besoins des jeunes Canadiens confrontés à un avenir professionnel différent de celui de leurs parents? Quelles sont les nouvelles opportunités à saisir? Quels modèles coopératifs peuvent répondre le mieux aux besoins de la génération Sandwich?

Modérateur
Julien GEREMIE, directeur général adjoint, Conseil de la coopération de l’Ontario

Panélistes
Erin ROBINSON, vice-présidente des opérations, Generation Squeeze (Colombie-Britannique)

Selena McLACHLAN, directrice du marketing et du développement des affaires, Modo Co-operative (Colombie-Britannique)

11 h 15
L'ÉCOSYSTÈME COOPÉRATIF AU CANADA : L'AVENIR QUE NOUS DÉSIRONS

Les associations coopératives provinciales reconnaissent le besoin d'accroître leur collaboration afin de mieux servir leurs membres et de créer un écosystème coopératif de services plus durable. Au cours de la dernière année, le Council of Regional Executives / Table des conseils provinciaux (CORE / TCP) a élaboré des stratégies communes pour améliorer leurs programmes, accroître le soutien aux coopératives nouvelles et en expansion, obtenir de nouveaux fonds et diversifier leurs services offerts. On partagera une mise à jour sur ces stratégies de collaboration et on discutera du futur que nous désirons!

Gaston BÉDARD, directeur général, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM)

John KAY, directeur général, BC Co-operative Association

Luc MORIN, directeur général, Conseil de la coopération de l’Ontario

12 h 00 à 13 h 00
DÉJEUNER

13 h 00 à 14 h 30
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE : COOPÉRATIVES ET MUTUELLES CANADA

Pour plus d'informations sur le programme ci-dessus, veuillez communiquer avec Madeleine Brillant au 613-238-6712 poste 225.